«L'un des privilèges de la vieillesse, c'est d'avoir, outre son âge, tous les âges. » - Victor Hugo

Histoire

Notre

Les origines du parrainage civique, de la Scandinavie au Québec

Le mouvement du parrainage civique s’appuie sur la philosophie développée par Wolf Wolfensberger, docteur en psychologie et chercheur dans le domaine de l’incapacité intellectuelle.  D’origine allemande, ce scientifique américain s’est inspiré du concept scandinave de normalisation, favorisant l’approche  de la valorisation des rôles sociaux. Dès 1966, il développe la formule du parrainage par des citoyens pour faciliter le retour à la vie normale de ses patients ayant des incapacités intellectuelles. Il systématise donc le concept de parrainage civique de façon claire et précise, de même qu’il développe théoriquement le programme en tant que tel. Il travaille ensuite à l’implantation du mouvement aux États-Unis en commençant par l’état du Nebraska au début des années 70. D’autres bureaux voient rapidement le jour et aujourd’hui, chaque état américain possède son organisme de parrainage civique.

Le mouvement du parrainage civique fait son apparition au Québec en 1976, avec la création d’un premier organisme desservant la partie anglophone de l’île de Montréal. Mme Joanne Farley en est l’instigatrice. Rapidement, plusieurs organismes sont fondés dans la partie est de l’île, sous l’impulsion de Gérard Hamon, conseiller en réadaptation à l’hôpital Louis-Hyppolite Lafontaine. D’autres organismes ouvrent leurs portes sur la Rive-Sud et la Rive-Nord de Montréal. Aujourd’hui, on compte une vingtaine d’organismes de parrainage civique au Québec. En juin 1980, l’Association des bureaux du parrainage civique voit le jour sous l’impulsion de sept organismes. Le 10 avril 1985, le Regroupement des bureaux de parrainage civique du Québec est officiellement incorporé. Ce regroupement change d’appellation en 1998 pour devenir l’actuel Regroupement québécois du parrainage civique (RQPC). Le RQPC compte maintenant 18 organismes membres.

Parrainage Civique de l’Abitibi-Témiscamingue

Le mouvement voit le jour en février 2001 à Rouyn-Noranda à la suite du Sommet 2000 d’où ressortaient les besoins suivants : sortir de l'isolement les personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou de l’autisme. Ses fondateurs sont le Centre de Réadaptation en Déficience Intellectuelle (CRDI), Clair Foyer (Chantale Périgny), la Société de l’autisme et des autres troubles envahissants du développement de l’Abitibi-Témiscamingue (SATED-AT) (Doris Dubé) et l’association Les Intrépides (Claude Vaugeois). À partir de 2003, les services de parrainage civique furent offerts à la clientèle des personnes âgées en perte d’autonomie.

Objectifs

Nos

Améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et des personnes âgées vivant en perte d'autonomie et qui présentent des difficultés d'intégration ;

Favoriser l'établissement en relation d'amitié ou de support auprès des personnes handicapées, des personne étant atteintes de TED (troubles envahissant du développement) et des personnes âgées en perte d'autonomie ;

Offrir une possibilité de jumelage avec une personne ressource-bénévole qui entretient une relation d'amitié à long terme et qui accompagne la personne ;

Favoriser le recrutement, la formation, l'orientation et le suivi des bénévoles ;

Favoriser la concertation avec les organismes du milieu associatif.

«Vieillir c'est organiser sa jeunesse au fil des ans. » - Paul Eluard

Mission

Notre

La mission du Parrainage civique Abitibi-Témiscamingue est de favoriser une relation d'amitié et d'entraide entre une personne bénévole et une personne filleule, ayant une ou des incapacités physiques et/ou intellectuelles ou étant une personne aînée. Notre œuvre est d'accompagner et de soutenir la personne filleule qui éprouve des difficultés d'intégration et de participation sociale, et ce, quel que soit son milieu de vie. Cette personne filleule demande qu'on l'accompagne pour mieux s'intégrer à la société. Un citoyen de la communauté aidant un autre citoyen (une personne filleule) dans sa participation sociale est la démonstration d'une volonté collective de donner à chacun et chacune la place qui lui revient dans la société, et ce, jusqu'à la fin de leur vie. Promouvoir les droits et intérêts des personnes filleules nous tient à coeur.

Le Parrainage civique de l'Abitibi-Témiscamingue se situe dans une perspective d'accompagnement, d'écoute, de support, de sensibilisation et de transformation sociale. En conséquence, le concept fait partie d'une approche beaucoup plus large d'intégration communautaire par la valorisation du rôle social des personnes ayant une incapacité.

Partenaires

Merci à nos

L’œuvre du Parrainage civique est rendue possible grâce aux partenaires financiers suivants :

Nous joindre

Téléphone : 819-762-3535

Ligne d'écoute pour aînés : 819-762-4611

Notre travailleuse de milieu : 819-277-1828

Courriel :

  • Facebook - White Circle

Retrouvez-nous sur Facebook

Notre adresse

891, rue Perreault Est

Rouyn-Noranda (Qc)

J9X 5H5